L’importance d’élever son taux vibratoire.

Transmis par Joeliah le 21 - avril - 2012

Le choix des sujets que je mets dans le jardin et dans les lettres est volontairement tourné vers ce qui permet d’élever le taux vibratoire.

Je suis consciente de ce qui se passe de négatif dans le monde, et je pourrai alimenter de multiples articles plus critiques les uns des autres sur le comportement séparatiste des humains.

Mais ce serait mettre l’accent sur ce qui dérange et abaisse, au lieu de le mettre sur ce qui élève et embellit la vie.

C’est un choix parfaitement conscient, étayé par la connaissance des effets de l’état vibratoire intérieur.

Je l’ai constaté avec l’effet des chemtrails en les gommant de ma vie, et en orientant mon ‘amour’ vers le ciel bleu pur. Depuis, partout où je vais, je me régale de photographier des ciels merveilleusement purs et presque chaque jour, je lui dit combien je l’aime ainsi ! Cette photo prise le 1er avril à Nice est éloquente de pureté.

Tout ce que l’on pense, émet et agit envoie une pulsation dans l’univers instantanément car tout est ondes et vibrations.
Les ondes sont partout. Elles sont sinusoïdales et portent en permanence une partie constructrice et une partie destructrice.

Plus le taux vibratoire est bas, plus la différence est sensible et plus il est difficile de remonter la pente…

Se nourrir en permanence d’informations qui abaissent le taux vibratoire, tout en voulant ascensionner ou simplement s’élever, c’est agir un peu comme fait un cycliste qui veut monter une côte en démarrant de la plaine.
Il pédale dur et perd sa force au fur et à mesure qu’il monte, parfois en serrant le frein par peur de ce qu’il pourrait découvrir d’inconnu en haut de la côte, en espérant que ce soit la fin de son cauchemar, mais tout en pensant que la prochaine montée sera encore plus difficile.
Et lorsqu’il arrive péniblement en haut, il voit qu’il y a encore une longue descente, une longue traversée de plaine avant d’attaquer la prochaine montée qui sera peut-être la bonne mais la descente fait du bien… et le repos se fait dans la plaine où vivent beaucoup de personnes…
Et en bas, il oublie sa vision d’horizon et la joie d’avoir atteint un but.

Alors que lorsque la vibration devient plus élevée, l’écart se resserre, et l’élan de la descente entraine une remontée rapide et si parfois la turbulence fait mal au coeur, c’est de courte durée. La joie de la vie est plus perceptible.

En éliminant de nos pensées, émotions, paroles et actions, ce qui nous dérange fortement et en ayant l’immense joie de vibrer sur ce que nous désirons vivre, nous alignons la fréquence sur ces buts et tout se modifie autour de nous.

Stopper ce qui dérange, c’est poser des actes conscients.
Alimenter régulièrement ce qui élève, c’est poser des actes avec choix, conscience et régularité.
Il est impossible de nourrir deux idées opposées et d’atteindre un seul but.

Celui qui prend de Paris un avion pour Montréal, n’a aucune chance de se poser à Mexico ! Et celui qui hésite devant le choix des deux lieux en analysant ce qui est bien ou mauvais, dans un ou l’autre lieu… peut y passer des jours sans agir ou procrastiner chez lui en attendant que l’avion vienne le prendre à domicile…

Il est grand temps d’agir pour monter sa fréquence vibratoire et l’accorder à l’élévation de celle de la terre.

Ainsi, une personne qui choisit d’être profondément humaniste doit agir pour aider l’humanité et stopper le temps passé à critiquer ce et ceux qui la dérange.

La peur émet une vibration, l’émotion vive liée à cette peur amplifie l’émission radio… et reçoit en retour la création correspondante.

Il est contradictoire de désirer s’élever en rabaissant les autres.
De vouloir vivre dans la lumière en tournant son regard vers ce qui nous parait ombre ou de penser joie en ressassant les moments les plus tristes de sa vie.

Il est grand temps de faire les choix posés en conscience sur ce qui nous apporte le plus de paix, de joie, d’harmonie, de tranquillité d’esprit, d’amour, de liberté ou d’enthousiasme et de libérer ce qui est opposé à la vibration de la lumière.

La puissance des vertus des rayons sacrés vibre dans ce qui est le plus élevé en vibration. Le spectre de ces rayons se capte uniquement dans les profondeurs du coeur et de l’esprit.
Toutes les qualités et pouvoir des rayons sacrés sont en nous et ne demandent qu’à s’activer pour notre plus grand bien-être.

Celui qui a une foi sans faille et aime profondément ce qu’il vit. Qui sait orienter son esprit vers ses buts, avec pureté et joie, en sachant que tout est possible et en abondance dans l’univers. Celui la peut mettre ses talents au service de la vie sous toutes ses formes, car il est libre d’être ce qu’il a choisit d’être, et peut rayonner de la meilleure façon possible.

Cela s’apprend, se construit et s’entretient.
C’est une belle mission de Vie !
La lumière divine est en vous, trouvez-la et mettez-la en action, à travers vos activités, votre travail ou vos loisirs…
Peu importe ce que vous faites, c’est la vibration élevée d’amour qui y est associée qui fait la différence.

Plus vous vibrez l’amour de et pour la Vie et plus la Vie vous comble de bienfaits.

Bons choix.
Joéliah – Lettre du 18 avril.

Nota :  Vous pouvez vous aider de l’Etoile Sacrée pour élever le taux vibratoire des lieux où elle rayonne.

Pour vous abonner à la lettre : http://amourdelumiere.fr/newsletter.php

© 2012, Le Jardin de Joeliah. Nétiquette : Laissez pousser les plants quelques jours puis partagez en toute liberté en citant la source : lejardindejoeliah.com

Print Friendly
Vous aimez ? Un petit don est apprécié en échange.

A votre service

Abeilles productives ? Emplacements disponibles pour vos annonces, cliquez sur la bannière....


Merci de visiter les ruches-annonces des abeilles du jardin de la Nouvelle Terre et de goûter leur miel si le coeur vous en dit !



















Merci de visiter les abeilles et bourdons du jardin !