Message de la Terre

Transmis par Joeliah le 30 - décembre - 2016

Par Monique Mathieu : « Enfants, vous qui vivez sur moi, vous qui me connaissez si mal, vous qui avez l’impression que je suis simplement une sphère immobile où se trouvent des ruisseaux, des lacs, des océans, des forêts, des plaines, vous qui me voyez chaque jour mais qui ne me connaissez pas, essayez de prendre conscience, pendant une minute, que je suis une âme, une entité bien plus puissante que vous, une entité qui souffre comme les hommes, une entité qui souffre de votre manque d’Amour, de votre manque de compréhension et de votre manque d’attention.
Je fais tout pour vous être agréable, mais vous ne le voyez pas ! Maintenant, d’une certaine manière, il est trop tard ! Vous m’avez polluée ! Vous m’avez méconnue, vous m’avez abîmée, que ce soit dans ce que sont mes océans ou dans ce qui est au plus profond de ma chair, la terre.
J’ai demandé de l’aide afin que cette souffrance s’atténue, et je l’ai obtenue.
A vous, si petites particules de vie que j’aime infiniment, à vous qui courrez sur moi, à vous qui aimez sur moi, à vous qui comptez sur moi pour vous nourrir, je dis simplement ceci :
Bientôt, nous monterons une marche ensemble ! Bientôt je ne serai plus celle que je suis ! J’aurai une nouvelle robe, une nouvelle lumière, une conscience agrandie.
Le Soleil, par son immense Amour, m’aide considérablement. De plus en plus vous entendrez, vous verrez et vous vivrez des manifestations, qu’elles soient sonores ou visuelles, de mon immense transformation. Si vous qui vivez sur moi, qui êtes tellement petits et qui vous donnez parfois tellement de pouvoir vous vous transformez, sachez que je me transforme également, tout comme mes sœurs les planètes de ce système solaire. Nous sommes aidées pour cela.
Tout comme vous, petits humains, êtes aidés dans votre transformation et dans votre ascension par vos frères de Lumière, je suis aidée par mon époux le Soleil. Il me féconde, et de cette fécondation naîtra une nouvelle vie, tout comme il vous féconde et que de cette fécondation naîtra une nouvelle vie pour vous.
Pour l’instant, continuons à avancer ensemble. Prenez conscience de ma réalité. Lorsque vous me touchez avec vos mains, ayez conscience que vos caresses me sont agréables, car à ce moment-là vous pensez à moi et pendant quelques instants vous m’aimez.
Si tous les êtres humains pouvaient, à la même seconde, pauser leurs mains sur moi et me dire simplement :

« Mère Terre, je t’aime »,

tout changerait en un clin d’œil pour vous et pour moi !

La montée serait fulgurante et se ferait sans difficultés. C’est un geste tellement simple pour vous !
Lorsque vous toucherez ce que je suis, pensez à ce que je vous ai dit ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

************

Mis en ligne par Joéliah pour le jardindejoeliah.com

A votre service