De la phobie des serpents à la paix intérieure.

Transmis par Joeliah le 17 - juillet - 2017

Joéliah : avez-vous la phobie des serpents comme j’ai pu l’avoir ? Pendant des années, les serpents représentaient à mes yeux, le danger, la répulsion et une souffrance morale énorme rien qu’à y penser.
Il y a trente ans, je me souviens d’une peur panique que j’avais eu, à la vue d’une couleuvre ouvrant la gueule. Je l’avais éclairée par une lampe torche, un soir alors que je cherchais du bois de chauffage dans une grange. Elle avait juste été dérangée.

J’étais partie en courant et en hurlant, voulant rejoindre la maison 50 mètres plus loin.
Sauf que la trouille m’avait mis en état de choc et je tremblai de tous mes membres de manière incontrôlable.
Et ce sont les voisins qui m’avaient porté secours avec un sucre bien alcoolisé…  je ne sais plus si ça m’avait fait du bien ou endormie.

De ce jour, les serpents étaient considérés comme danger public numéro 1 par mon ego ! La phobie des serpents était bien installée.

Et puis, j’ai commencé à travailler sur moi et à comprendre que tout est énergie. Que nous sommes tous issus du même champ de vie.

Et surtout que les animaux, tous, sont des êtres porteurs du souffle divin de vie, même les serpents et les araignées !

Alors j’ai commencé à me centrer et à faire un travail de libération de peurs.
Les pouvoirs des rayons sacrés, surtout le 12ème doré qui relie aux différents royaumes m’a aidé, ainsi que le 6ème rubis doré de la paix intérieure. Le 13ème aussi qui aide à éclairer les zones d’ombres a grandement soutenu le travail de libération.

Preuve que ça fonctionne !

Le 14 juillet, à la fête des fous de Villandraut, en Gironde, il y avait une dame avec un boa. Le thème était la fête au moyen âge.
Je suis allée vers elle spontanément et j’ai longuement regardé l’animal de mes frayeurs, le serpent maudit, sans aucune peur et même avec admiration de ses couleurs !

Elle m’a demandé si je voulais le porter et j’ai dit oui spontanément.

Et vous savez ? J’ai apprécié !  J’avais un ami autour du cou, un divin animal doux et chaud et je lui ai parlé comme à un chien.
Je savais depuis un an que je pourrais le faire à l’occasion, surtout depuis que j’ai travaillé ce rayon de communion.

Tout est possible, tout est améliorable avec amour.

J’ai libéré la phobie des serpents et accueilli la paix intérieure et la joie.
Si je l’ai fait, vous pouvez le faire et ce, dans tous les domaines.
C’est juste une question de centrage au Soi profond et une foi sans faille au pouvoir de l’amour.

Alors que voulez-vous vivre dans votre vie ? La paix ou la phobie ? L’attraction ou le dégout ?

C’est une question de choix et de vibrations.

Que le meilleur soit !

Joéliah le 17/7/17
Https://lejardindejoeliah.com
Gardez le texte entier si vous diffusez y compris le lien actif vers le site, merci.

Vous pouvez aussi apprendre les pouvoirs des rayons sacrés.
Alors si ça vous tente, inscrivez-vous gratuitement ici et recevez 7 vidéos gratuites de présentation.

Enregistrer